Filmer les conseils municipaux……une proposition utile

Au Conseil Municipal, Mme la députe-maire a fait une proposition intéressante…filmer les conseils municipaux pour permettre aux Vaudais de savoir ce qu’il se dit dans cette instance….Les vidéos, c’est utile et cela laisse quelques souvenirs…..
La preuve, à l’Assemblée Nationale où cela se pratique depuis longtemps…..un exemple filmé en mars 2013

Publicités

1er Conseil Municipal…..entre continuité et rupture

1er Conseil Municipal…..1er rapport…le debat d’orientation budgétaire. …l’adjoint aux finances un budget qu’il qualifie de « technique ». Il est vrai qu’il s’agit pour l’essentiel du budget préparé par l’équipe sortante, ce qui est normal vu les délais. …il faudra attendre pour juger l’equipe en place le budget 2015…à moins que…..

 

une orientation inscrit dans la continuité

L’orientation budgétaire proposée par l’adjoint aux finances souligne d’abord l’importance de ne pas « entraver un certains nombres d’investissements prévus dans nos conventions avec les partenaires »…..il précise « faire de l’education la priorité… ». comme l’equipe précédente et redonne la liste des projets que la précédente majorité avait soit déjá lancé comme la restructuration de l’école Wallon ou de l’école Croizat….ou déjà programmé comme les deux projets de nouvelles ecoles supplémentaires, une au Nord et une au Sud. il précise qu’il n’y avait aucun emprunt toxique et un budget permettant bien de maîtriser la dette….Cela signifie bien que le budget n’était pas dans l’état annoncé par certains….

Les deux vrais nouveautés

La réouverture de l’étude du centre aquatique…pourtant un projet nécéssaire aux enfants et aux plus grands….que l’élue d’opposition Helene Geoffroy avait pourtant toujours votée et même defendue.

La création de postes de policiers municipaux supplémentaires….En soit pourquoi pas…mais pourquoi l’annoncer seul…à part….et ne pas évoquer d’autres projets concrets ?

Espérons que le seul message ne soit pas…moins d’éducation et plus de sécurité…..

La position des groupes

L’UMP a souligné le côté tres « light » du dossier d’orientation….il en a profité pour épingler le nombre d’adjoints supplémentaires créés qui représentent « plus de 100,000 euros » par an et rappelant que le groupe Bertin avait fustigé ce genre de dépenses dans l’opposition….

Bernard Genin a souligné a quel point ce rapport prouvait que l’équipe sortante avait plein de projets en cours et un budget raisonnable….

Le silence étonnant des groupes de la majorité

Par contre les 3 groupes de la majorité ne se sont pas exprimés…étonnant. Alors que le debat d’orientation budgétaire est le moment ou chaque groupe exprime ses accords et ses nuances, les 3 groupes de la majorité sont restés étonnamment silencieux, à commencer par celui des 6 élus du groupe Bertin alors meme que ses nuances ne manquent sans doute pas au vu des positions du 1er tour. Pourquoi ? 2014-04-24 19.26.33

 

 

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/04/23/la-deputee-maire-est-elue-vice-presidente-du-grand-lyon

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/04/23/la-deputee-maire-est-elue-vice-presidente-du-grand-lyon

La députée-maire est élue vice-présidente du Grand Lyon

« Politique. Quasiment à l’insu de son plein gré… Hélène Geoffroy avait indiqué qu’elle siégerait au Grand Lyon, mais ne souhaitait pas devenir vice-présidente. « J’étais très sincère. Mais apparemment, seuls les maires deviennent vice-présidents », déclare-t-elle. » Le Progrès….

Sincère ? Mais qui l’empêche de refuser le poste pour se consacrer d’abord aux dossiers vaudais ?

« Beaucoup de no…

« Beaucoup de nos concitoyens versent dans la désillusion, voire la défiance quant à la capacité des responsables politiques, de tous les responsables politiques, à entendre leurs inquiétudes et à répondre à leurs attentes. (…) Être parlementaire est une responsabilité particulière. Être membre d’un exécutif local en est une autre. (…) ce que les citoyens attendent, ce sont des élus à leur écoute, pleinement investis dans leurs responsabilités au niveau local, comme au niveau national. (…) Exercer une responsabilité exécutive locale est un mandat passionnant ; mais, c’est un mandat prenant qui implique d’être au contact régulier de la collectivité pour laquelle il s’agit de conduire des politiques et de gérer des budgets importants : logement, équipements, urbanisme, développement économique ou rural ou encore solidarité. (…) Je sais la réalité de la rédaction d’un rapport parlementaire qu’il faut cumuler avec les situations imprévues, parfois d’urgence, qui marquent la vie d’une collectivité, et pour lesquelles il faut impérativement être sur le terrain, aux côtés des habitants qui, légitimement, attendent beaucoup de leurs élus. Et comme tous les membres du Gouvernement, je ne cumule plus. Et je crois, très sincèrement, que l’intérêt général s’en porte mieux. Vous verrez : vous aussi vous y viendrez ! (…) Qui d’entre vous, peut affirmer que son mandat de parlementaire n’est pas suffisant ? Qu’il n’est pas assez satisfaisant ? Qu’il n’est pas assez prenant ? Il est temps de sortir de la fiction de l’élu omniscient. La nation et les collectivités territoriales peuvent désormais avoir des intérêts différents et parfois même contradictoires. Il nous faut sortir de la confusion des genres qui mettent des élus dans une situation complexe et illisible devant leurs électeurs. Et le principe même de la démocratie, c’est la lisibilité de l’action, sans quoi il n’y a pas de responsabilité politique réelle. »

Propos tenu par Manuel Valls à l’occasion de la présentation de la loi sur le non-cumul…Une phrase qui devrait d’autant plus inspirer Mme la député de la 7e circonscription-Maire de Vaulx-en-Velin – Vice-Présidente du Grand Lyon qu’elle a voté le texte présenté par le Ministre de l’intérieur de l’époque….