En promouvant l’inexcusable, Mme Geoffroy a-t-elle perdu le sens des valeurs républicaines ?

Il y a 3 jours, j’écrivais sur ce blog un texte intitulé « en excusant inexcusable, Mme Geoffroy provoque le départ de l’opposition du Conseil Municipal » qui permettait de rappeler que Mme la député-Maire, en refusant de sanctionner son adjoint au Maire ayant tenu des propos antisémites, faisait fi de cette phrase du président de la commission des conflits du PS qui, après avoir étudié le dossier déclarait « on ne peut excuser l’inexcusable » et prononçait son exclusion du PS. En faisant cela, Mme la Député-Maire allait à l’encontre de la condamnation politique unanime qui va de l’UMP au Front de Gauche en passant par le PS et commençait à laisser le doute planer sur sa lucidité politique et son sens des valeurs. Ajoutons que, pour lever toute ambiguïté, Mme la Maire tout comme son adjoint, ont reconnu les propos et leur caractère inadmissible. Il n’y a donc, comme je le rappelais, aucune contestation sur les faits ce qui aurait pu rendre compréhensible la position qu’elle défend en déclarant, comme le rappelle le Progrès, « « Des plaintes ont été déposées, nous attendrons de voir ce qu’il en sortira. Nous ne sommes pas des juges ». Tout comme l’affaire Thevenoud, la question première n’a rien de juridique, elle est, lorsque l’acte est unanimement reconnue, morale et politique. Le jugement politique, définir ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, est au coeur de l’activité d’un Député et d’un Maire. On peut même dire que les vrais députés n’attendent pas le jugement des lois, ils font évoluer les lois pour que ceux-ci s’adaptent aux condamnations morales nécessaires au vivre ensemble.

Mais ce que j’avais écris sur mon blog, c’était avant de découvrir que Mme la Maire, non content de ne pas sanctionner son adjoint au Maire, décide de le promouvoir. Elle vient en effet de rendre public un arrêté qui indique que M. Chekhab vient non seulement de retrouver sa délégation aux sports qu’il avait pourtant volontairement abandonnée il y a 3 mois comme symbole de la sincérité de ses excuses mais qu’en plus il voit ses missions élargies à la vie associative et à la culture. Dans son arrêté, elle indique ainsi qu’il a dorénavant les délégations suivantes:

– « Citoyenneté et vivre ensemble »….Evidemment, si cela n’était pas dramatique cela pourrait prêter à sourire. L’individu qui a reconnu avoir tenu des propos racistes brisant le vivre ensemble et qui, de surcroît refuse de rendre l’écharpe qu’il a souillée en signe de reconnaissance de son erreur, va dorénavant pouvoir se rendre dans les écoles pour dire aux enfants ce qu’est la citoyenneté et le vivre ensemble.

– « Animations et  manifestations sportives, culturelles et associatives » et « activités sportives, culturelle et associatives ». Cela signifie que toutes les activités et animations sportives, culturelles et associatives sont sous la responsabilité de cet adjoint. C’est ces deux intitulés qui indiquent que non seulement l’individu récupère la gestion du secteur sportif (fait exclusivement « d’activités et d’animations ») mais qu’en plus il se retrouve à gérer toutes les activités culturelles et associatives. Après avoir prouvé sa capacité à gérer le sport, en faisant démissionner deux présidents d’OMS et un président d’un club d’athlétisme, M. Chekhab voit son secteur élargit à tout le secteur associatif de la ville. Le tissu associatif Vaudais est un des plus riches et des plus importants de notre ville et le voilà dorénavant en danger. Sans oublier le secteur culturel, (l’adjointe à la Culture appréciera puisqu’elle se fait déposséder d’une très large partie de sa délégation, car l’essentiel, y compris l’activité théâtrale ou scientifique, sont des « activités »).

– « Promotion de la citoyenneté et du vivre ensemble dans la culture , la vie associative et les sports de haut niveau ». Simple redite des points précédents au cas où le lecteur n’aurait pas compris….

Mme Geoffroy fait donc de M. Chekhab le nouvel adjoint aux sports, à la vie associative, à la culture et à la citoyenneté. Elle ne se contente pas de refuser de le sanctionner, elle lui propose de devenir l’un des adjoints majeurs de son exécutif, celui avec la plus importante délégation.

Mais qu’a donc fait M. Chekhab pour mériter une telle promotion en 3 mois ? Car il y a 3 mois, avant d’avoir commis ses propos, il n’a jamais été question d’une telle promotion. Ce n’est donc pas ses actes en tant qu’adjoint aux sports qui lui ont valu cette promotion. Ce n’est pas non plus ses activités depuis 3 mois, puisque depuis 3 mois, il n’a plus aucune délégation, tout en continuant à toucher son indemnité, ce qui est illégal et scandaleux, et n’est pas vraiment un bel exemple de citoyenneté. Il ne reste donc plus que le fait d’avoir tenu des propos antisémites et d’avoir produit des excuses comme évènement marquant.  C’est donc pour cela qu’il est promu ? Mme Geoffroy considère-t-elle donc que ces propos racistes méritent promotion ? En tout cas, par son acte de promotion, ce n’est pas seulement l’individu qu’elle promeut, c' »est aussi l’acte raciste (rappelons que personne ne conteste qu’il ait bien eu lieu), véritable incitation à faire de même…Quel beau symbole….

Mais pourquoi Mme Geoffroy a-t-elle promu son adjoint ? Si l’on écarte la thèse de la folie ou de la stupidité, il nous reste deux thèses : celle de l’Irresponsabilité de la part d’une député-Maire qui, embourbée dans l’engrenage de son soutien à l’individu, en vient à perdre le sens des valeurs républicaines ? C’est le phénomène classique de l’engrenage: Devant son évidente erreur, une personne préfère s’enfoncer dans l’erreur plutôt que de reconnaître s’être trompée quitte à se jeter dans le vide…….Le cas Cahuzac en est une belle illustration…..A moins, autre hypothèse, que ce soit la facture de sa victoire aux élections qu’elle paye, avec des promesses, des pressions ou de la peur, qui enlèvent toute liberté à la Maire pour servir l’intérêt général, un scénario qui peut faire penser à Bobigny.

Dans un cas comme dans l’autre, la Ville est en danger et il est temps qu’une réaction  républicaine de tous les partis politiques se fassent entendre.

2014-10-11 17.51.27

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s